English
Francais
 
La Mystique
"La Mystique" C'est un mot qui revient souvent dans les propos du père Thévenon. Bien éloigné du sens moderne qu'on lui donne habituellement.
 
Contact
Nouvelle adresse ! information@fedarca.com
 
Le père Marcellin Fillère
Le père Marcellin Fillère Fondateur d'un mouvement de jeunes et d'un journal, le père Thévenon a été son disciple et tient de lui sa vocation sacerdotale
 

 

 
Le PèRe Marcellin FillèRe
 
................................................................................................................................................

Le père Fillère
Né le 6 janvier 1900 à Vernassal en Auvergne (haute Loire), il est ordonné prêtre le samedi saint 1924, professeur de psychologie et de philosophie à l'institut catholique de Paris de 1929 à 1949. Il fonde un mouvement de jeunes : "la Cité des Jeunes", développe une pédagogie originale de formation de ces derniers basée sur l'apostolat et le groupe construit à l'image de la "cité de Dieu" et expression locale et temporelle de cette dernière.
Militant passionné, il fonde et préside le mouvement "Propagande pour l'Unité", convaincu que l'Église doit s'appuyer sur les moyens modernes de propagande (on dirait aujourd'hui de communication) et sur des chrétiens enthousiastes et décidés à répandre et communiquer Jésus Christ. Il fonde et dirige "l'Homme Nouveau", journal s'inscrivant dans cette idée de propagande et d'unité des chrétiens.
Il meurt accidentellement le 10 août 1949.
L'abbé Fillère, père spirituel de l'abbé Thévenon, fut sans aucun doute à l'origine de la passion de ce dernier, pour "l'annonce de la parole de Dieu".